Manger des vitamines ou vous serez en carence

Vitamines

Saviez vous que toutes les vitamines que l’on trouve dans notre organisme sont constitués de différents amalgames d’atomes de carbone, d’oxygène et d’hydrogène ?
Saviez vous aussi que tout organisme vivant est capable de synthétiser lui même ses propres molécules à partir des aliments qu’il consomme ?

Et vous vous n’êtes jamais posé la question de savoir pourquoi les industriels et les soi disant diététiciens nous forcent tous à manger une grande variété d’aliments constitués chacun des vitamines nécessaires à notre équilibre alimentaire ?

Tout simplement parce qu’ils vont partis d’un business alimentaire dont ils profitent et qui les dépasse largement…

Manger des oranges pour la vitamine C !

Le jus d’orange matinal est le pire des conseils des nutritionnistes. D’une part, l’acidité du jus est un calvaire pour nos estomacs et d’autre part, la production d’oranges et leur importation est un calvaire pour la planète. Tout est calculé pour être rentable au plus grand nombre.

Aucun industriel ne vous dira de ne pas boire son jus de fruit spécialement constitué pour vous apporter toute les vitamines nécessaires à un “bon départ dans la journée”. De même qu’aucun commercial ne va rejeter les oranges qu’il importe de l’autre côté de la planète – c’est ça les bienfait de la mondialisation.

En fait de vitamines C, vous vous retrouvez avec une bonne dose de pesticides, une lourde facture carbone et un mal de ventre gratiné !

Synthétiser soi même ses vitamines

En fait, l’humain absorbe chaque jour une quantité d’aliments qui vont lui apporter la matière première pour synthétiser l’ensemble des molécules dont il a besoin. Plus il aura de fruits, de légumes, de viande ou de poisson cru, meilleur sera la qualité des vitamines qu’il va créer. Parfois, oh surprise, il découvrira dans un aliment ingéré, pile la vitamine qu’il lui faut à l’instant de la dégustation. Dans ce cas, il se contentera de manipulation bénigne pour l’absorber. Dans la plupart des cas, il va casser les molécules ingérés pour les reformater à sa guise.

Si l’organisme devait attendre de recevoir les vitamines dont il a besoin sur un plateau à chaque fois qu’il en a besoin, nous serions tous déjà mort !

Pour preuve de ces dires, il suffit de constater les populations isolées dont le régime alimentaire est simpliste, les populations animales qui ne varient guère leur alimentation d’une saison à l’autre ou encore les populations capitalistes dont les régimes alimentaires sont d’une qualité déplorable et qui pourtant subsistent. L’organisme humain est tout puissant. Il parvient à résister à des contraintes de vie affolantes. La synthèse des vitamines dont il a besoin n’en est pas une très importante.

Minéraliser son organisme

Si les atomes de carbones, d’hydrogène et d’oxygène sont quasiment à la base de toutes les vitamines, ce n’est certes pas le cas du fer, du zinc, du chrome ou des différents minéraux dont le corps a besoin. Il est bien plus pertinent de s’intéresser à ingurgiter des aliments ou des boissons qui contiennent ces derniers atomes dont la synthèse à l’échelle de l’organisme est impossible.

Déminéraliser le plus possible l’eau de son robinet est le meilleur moyen de massacrer son apport en minéraux.

Les minéraux sont essentiels à la bonne absorption des aliments. Avoir tendance à l’oublier, c’est persévérer à croire qu’il suffit de beaucoup s’alimenter pour être bien nourri. Grossière erreur : plus on mange, plus on défèque, rien de plus.

Il est temps de s’intéresser d’un peu plus près à ce que nous ingurgitons. Tant que nous cuirons à l’extrème nos aliments, que nous filtrerons nos eaux de toutes les matières possibles et que nous ne prendrons pas le temps de bien manger, nos organismes se plaindront et nous ne sentirons pas bien. Sortons de nos addictions et mangeons cru et naturel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *