La salade, base de la composition froide

La salade, base de la composition froide

La salade verte est et restera la base de l’alimentation légère des soirées d’été. Star des régimes minceurs par sa teneur casi nulle en gras (lipides), glucides ou encore proteines, elle est une bonne base de composition gastronomique. On la retrouve toute l’année sur l’étale des magasins bio comme sur les marchés. Nous faisons le point sur ce légume-feuille si présent dans nos assisettes.

La salade, définition

La « salade » a bonne presse dans les débats sur l’alimentation saine et équilibrée. Mais avant d’aller plus loin, une petite définition s’impose. La salade, ou salade verte pour ne pas confondre, est un terme générique donné aux légumes comportant des feuilles fines pouvant se manger crues. Abusement, on parle de « salade verte », mais toute les salades ne sont pas vertes ! Certaines sont blanchâtres ou brunes (rouges foncées).

Par salade verte, on entend aussi, ce qui est vraie en partie si on considère la salade comme uniquement à feuilles fines. Les autres variétés de salades moins reconnue en tant que « salades » sont la chicorée, le cresson, la mâche, … Dans cet article, nous employons le terme « salade » pour désigner une laitue, les autres étant appelées par leur propre nom.

Intérêt nutritionnel

La salade, c’est de l’eau de l’eau et de l’eau à 95% en moyenne. Rien d’étonnant à cela, étant donné que la salade fait partie des légumes, définis comme partie comestible d’une plante. Une plante, c’est le plus souvent 80% d’eau est le reste des matières carbonées (fibres…). Dans le cas de la salade, cela monte donc à 95% d’eau, suivi de loin par les fibres (1.5%) et les glucides (1.3%).

Coté minéraux, c’est le Calcium qui remporte la course avec le Phosphore, le Sodium et le Magnésium. Concrètement, nous avons ici une source peu onéreuse et simple à digérer d’un panel de minéraux essentiel à l’organisme. Le Calcium pour les os, qui captent ces atomes dans le sang pour les fixés sur la paroit osseuse avant de se transformer en calcite. Le Phosphore, intéressant pour le renfort de l’email dentaire. Le Sodium et le Magnésium pour une stimulation des défenses immunitaires efficaces.

Une seule vitamine, et mais haut combien essentielle, présente dans la « salade verte » : la vitamine C. Acide ascorbique par son autre petit nom, cette vitamine a besoin du fer pour créer la synergie qui intervient dans de multiples réactions corporelles. Nous ne pouvons la synthétiser, c’est à dire la créer de manière indépendante par notre corps, ce qui implique de la retrouver dans l’alimentation, et dans notre cas la salade entre autre.

Bien choisir

Une salade, pour conserver toute sa saveur avec ses vertues minérales et vitaminées, se doit d’être fraiche. Pas évident Mr, allez-vous me dire, quand on est en magasin. Je vais vous expliquer. Un premier postulat consiste à toujours acheter des salades fraiches et non sous plastique. Les salades sous plastique impliquent une cueillette trop précoce et un début de fermentation dans le sac, même si celui-ci contient des agents d’anti-oxydation (début de la fermentation). Plastique qui polluera par son incinération et sa production, et salade polluante par sa provenance forcement lointaine.

Sur l’étale, la meilleure salade est celle qui a les côtes fermes et épaisses. Ce premier point prouvera que la salade a eu tous les apports nécessaires pour une belle croissance. Implicitement, on y vera un bon travail par le fermier. La salade doit absolument être bien hydratée, fraiche d’aspect et ne pas contenir des débuts d’oxydation ou de pourri. L’odeur doit rappeller la rosée dans les prés, cette odeur d’humidité ventilée naturellement. On privilégiera logiquement les produits issus de l’agriculture biologique et produits localement.

Un régime minceur efficace

Nous l’avons vu, une salade bien fraiche et de qualité a tous les atouts pour être la base d’un régime. En effet, celle-ci est principalement composée d’eau, ce qui ne fait évidemment pas grossir. De part sa bonne teneur en fibres et vitamines C, la salade nous permet d’entamer un régime sain tout en ayant des apports vitaminés et fibreux. On conseille de manger de la laitue régulièrement pour maintenir un corps en bonne santé.

Peu connu, le « salad-night » est un régime simple qui a fait ses preuves. La seule chose à faire est de consommer uniquement une salade composée au diner. En effet, les repas du petit-déjeuner et du déjeuner se doivent d’être lipidiques, glucidiques et protidiques pour la simple raison qu’un corps sous alimenté ne stockera que plus après la fin du régime. Le corps ayant eu la majorité de ses apports graisseux et sucrés la journée, une petite salade composée lui fera le plus grand bien le soir. Elle représentera une source de fibres importantes et ne consommera que peu d’énergie la nuit. Sauf période sportive, le repas du soir doit être consacré aux légumes (et quelques fruits) qui sont anti-oxydants, anti-cancérigènes ou encore anti-fatigues.

Si vous suivez ce régime « salad-night » ou la soirée est plutôt réservée aux apports fibreux (avec la salade pour base), vous avez toutes les chances de perdre le surplus de gras inutile qui vous gènera cette été pour courir ou faire du vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *